13/04/2011

Un pôle attractif pour les familles au Bois de la Bâtie

 

A Genève, nous avons la chance de vivre dans un site remarquable, au bord d'un lac, au pied des Alpes, avec en plus une campagne magnifique, souvent méconnue. Toutefois, il nous faut reconnaître qu'il manque, en milieu urbain, des espaces de détente attractifs et diversifiés pour les familles avec enfants de tous âges.

 

Manque d'espaces ludiques pour les familles

Certes, nous avons des parcs exceptionnels, pour la plupart d'anciens domaines privés. Le plaisir de s'y prélasser, de s'y promener, voire d'y piqueniquer (sans grillades, et en évitant de laisser ses déchets n'importe où !) est précieux, certes. Mais, outre que ces parcs sont déjà largement utilisés, leur conception n'est pas orientée vers un usage interactif. Quant aux places de jeux, elles s'adressent surtout aux enfants très jeunes, et sont d'ailleurs déjà fortement sollicitées, de même que les pataugeoires.

L'offre à destination des familles serait avantageusement complétée par un aménagement ambitieux et cohérent de notre seule réelle forêt urbaine en Ville de Genève, le Bois de la Bâtie. Aujourd'hui c'est déjà un lieu très couru aux premiers rayons de soleil : pataugeoire, espaces sportifs, buvettes, promenades, parc animalier, sont pris d'assaut. Et on n'oublie pas l'époque où le festival du même nom se tenait ... au Bois de la Bâtie, justement. Plus récemment, la Terrasse du Troc y a élu domicile plusieurs étés. Toutefois, le site est non seulement en mauvais état (cheminements usés, voire dangereux) mais de plus il manque un vrai concept pour organiser et animer ce site exceptionnel, en bordure immédiate du centre-ville, tout en respectant scrupuleusement la nature.

Toutes proportions gardées, on peut s'inspirer de la colline du Gurten à Berne, ce qui me rappelle de bons souvenirs d'enfance d'ailleurs. Elle représente un espace plus grand que le Bois de la Bâtie mais le principe est similaire.

 

Un potentiel inexploité au Bois de la Bâtie

Pourquoi ne pas imaginer une place de jeux géante, un parcours « accro-branches » comme celui du Signal-de-Bougy, des pataugeoires plus étendues, d'un petit train (à énergie solaire !) pour faire le tour du parc, des installations de sport en plein air, un parc à animaux revalorisé?

Ce serait aussi l'occasion de rénover et réaménager les deux restaurants existants. Et on pourrait aussi imaginer toute une palette d'animations, des activités culturelles de plein air plus fréquentes, des concerts, des expositions, du théâtre ambulant, y compris des activités qui inciteraient le public à s'impliquer directement. De plus, le potentiel pédagogique du site peut être bien exploité, en lien avec les arbres et toute la faune et la flore qui existent autour. Ce serait une excellente occasion de prouver qu'il est possible de concilier animation, loisirs en famille, et préservation et promotion de la nature.

Un tel projet, outre son intérêt pour les familles et les habitant-e-s en général, est passionnant en soi car il incitera des intervenant-e-s très divers à travailler ensemble, déjà au sein même de l'administration, et avec des partenaires externes, des milieux culturels, sportifs, ou des professionnel-le-s de l'animation en plein air.

Evidemment, ceci implique aussi des investissements conséquents pour la réfection de cheminements, dont certains sont en très mauvais état. Ceci étant, ces investissements sont incontournables, pour des raisons de sécurité.

Certains de ces investissements ont déjà été initiés par la Ville de Genève, et un « plan directeur » est en voie d'élaboration pour le site, sous la houlette du Service des espaces verts (SEVE), à l'initiative de Manuel Tornare: on peut donc espérer une concrétisation prochaine!

Très proche de la Ville, très bien desservi par les transports publics (encore plus lorsque le tram Onex-Bernex (TCOB) sera en service !), le Bois de la Bâtie deviendrait un lieu encore plus incontournable pour les familles !

 

 

23:25 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : aventure, loisirs, familles, bâtie | |  Facebook