19/09/2017

Les musées, une haute idée de l’humain

On pousse la porte en hésitant, plein d’impatience, par habitude… Mais on pousse surtout la porte d’un musée mu par la curiosité. A Genève, nous avons une scène muséale remarquable, comme en témoignent les nombreuses marques de reconnaissance actuelle et le public répond présent : en 2016 à Genève, plus d’1 million de fois, la porte s’est ouverte sur les univers passionnants des institutions publiques ou privées de l’agglomération.


Que l’on recherche la tranquillité, un moment de convivialité, que l’on soit intéressé par la faune locale, les instruments scientifiques, l’art ancien, l’histoire genevoise, attiré par les étoiles, l’art contemporain, la porcelaine, le combat de la Croix-Rouge ou l’expression du sacré dans les cultures africaines, les musées genevois apportent réponses, pistes de réflexion, expériences immersives.

Idéalement, chaque personne doit ressortir d’un musée en ayant vécu une expérience globalement agréable et satisfaisante, en ayant envie de la partager. On constate en effet à quel point les gens sont demandeurs d’expériences qui les impliquent, qui les font participer à une activité ou une autre, et qui favorisent le lien entre eux et les équipes des musées ou d’autres partenaires.

Un Plan directeur pour les musées municipaux

C’est notamment dans ce but que j’ai souhaité que les musées genevois se retrouvent pour réfléchir ensemble à leurs missions, à leur vocation et à la manière de répondre au mieux aux transformations qui bouleversent de plus en plus rapidement nos sociétés. C’est aujourd’hui chose faite à travers la Conférence des musées genevois dont les travaux ont notamment permis la création d’un site internet commun museesdegeneve.ch l’an dernier, et celle d’un Pass Musées qui sera mis en vente dès le début du mois d’octobre.

C’est également pour cette raison que j’ai demandé aux musées municipaux d’élaborer, chacun, leur Projet culturel et scientifique, document permettant de faire le point sur l’histoire et les acquis de l’institution et de développer une vision du futur à travers des actions concrètes. Ces documents sont, pour certains, finalisés, pour d’autres en cours d’élaboration. Or, pour plus de cohérence et afin de donner forme à une réelle place muséale à Genève, j’ai souhaité que tous viennent s’inscrire dans un Plan directeur des musées municipaux qui vient d’être validé par le Conseil administratif de la Ville de Genève.

Document en apparence administratif il est vrai, ce plan directeur est en réalité un véritable instrument de pilotage. Il doit nous permettre de réfléchir en regardant tous dans la même direction. Il contient notamment les quatre thématiques de travail définies comme prioritaires à l’horizon 2020.

En premier lieu, une analyse de la place de la recherche dans les institutions, à partir de laquelle sera défini un équilibre en termes de ressources entre celle-ci et la transmission des connaissances via des actions de médiation.

En deuxième lieu, une réflexion sur le financement des expositions temporaires et sur une harmonisation de la tarification.

En troisième lieu, une étude des ressources financières et humaines de chaque institution afin d’établir une réallocation et/ou une réorientation des ressources au sein de chaque musée et/ou entre musées.

Enfin, en quatrième lieu, la mise en place d’un système d’évaluation et d’analyse des publics, des expositions et des activités de médiation culturelle et scientifique afin de permettre l’élaboration de rapports annuels.

Genève, place muséale qui compte dans la galaxie des villes de musées

Ces actions devraient nous aider à inscrire de manière plus évidente Genève comme place qui compte dans la galaxie des villes de musées. Cela devrait également nous permettre de mieux partager nos richesses avec l’ensemble de la population genevoise.

Le Musée d’ethnographie de Genève (MEG) a d’ailleurs été récompensé du prestigieux prix du musée européen de l’année (« Museum of the Year Award » -EMYA) en 2017,  alors que le Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge avait gagné le Prix Kenneth Hudson en 2015.

Cet été, c’est l’Ariana dont l’importance a été reconnue pour la première fois par la Confédération avec 12 autres institutions muséales nationales, qui bénéficieront d’un soutien financier jusqu’en 2022.

Autre signe de la vitalité de nos musées : le nombre de visites qui ne cesse d’augmenter ! Les enquêtes sur les publics nous permettent en effet de constater que la fréquentation des musées genevois a encore progressé entre 2015 et 2016 pour atteindre le chiffre de 1’112'623 visiteurs et visiteuses, chiffre qui peut même être revu à la hausse en raison du comptage partiel – sur quatre mois seulement – des entrées aux Conservatoire et Jardin botaniques.

En ce qui concerne les institutions municipales, trois d’entre elles ont fait l’objet de plus de 100'000 visites : le Muséum d’histoire naturelle est le plus fréquenté, avec 313'918 entrées, suivi du MEG – Musée d’ethnographie de Genève avec 207'786 entrées et des 116'892 entrées du Musée d’art et d’histoire.

Ces chiffres sont l’indicateur que l’offre de nos musées rassemble, qu’ils sont de plus en plus des lieux ouverts sur la cité, interagissant avec les communautés au sein desquelles ils sont implantés.

Mais bien évidemment, ces signaux constituent surtout une forte incitation à maintenir et renforcer cette dynamique, et pas à juste se reposer sur les lauriers, aussi mérités et bienvenus soient-ils !

Puissent les responsables politiques et économiques genevois au sens large mieux reconnaitre l’importance stratégique de l’offre culturelle en général et de la place muséale en particulier dans le rayonnement de Genève, et donc de la nécessaire concertation autour de sa promotion et de son rayonnement !

Dans son Musée imaginaire (1947), André Malraux affirme : « Le musée est un des lieux qui donnent la plus haute idée de l'homme. » Comment alors de pas mobiliser tous nos efforts pour que chacun et chacune puisse s’y sentir chez soi ? 

____________________________________________

http://www.redcrossmuseum.ch/le-musee/emya-2015/

https://www.rts.ch/info/culture/8600512-le-musee-d-ethnog...

http://www.ville-geneve.ch/actualites/detail/article/1500...

09:43 Publié dans culture, Musées | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.