05/01/2015

Un grand merci pour ce beau Réveillon et meilleurs vœux pour 2015 !

5'000 personnes participantes environ, un bel engagement associatif largement bénévole, un mélange heureux et convivial des générations, une belle palette d’activités diverses et, au final, un beau réveillon décentralisé pour le passage à 2015. De plus, et non des moindres, aucun incident sanitaire ou sécuritaire sérieux ne fut à signaler, contrairement à d‘autres années.


En premier lieu, j’aimerais rappeler que la Ville organise maintenant depuis plusieurs années, sous l’impulsion d’une motion au Conseil municipal, un événement culturel et festif le 31 décembre, invitant la population à se réunir pour marquer le passage à la nouvelle année. On peut relever que lorsque le Conseil administratif a proposé de supprimer cette manifestation par souci d’économies, le Conseil municipal a imposé son maintien (débat budgétaire en décembre 2011, sous l’impulsion du PDC). Organisée d’abord en Vieille-Ville puis sur la plaine de Plainpalais, la fête était organisée par les services de la municipalité, avec l’appui d’un mandataire privé. Un événement qui réunissait surtout des jeunes gens désireux de venir danser et boire un verre, en deuxième partie de soirée.

Pour cette édition, j’ai choisi de tenter une nouvelle approche, et donc de prendre un risque, celui de valoriser l’engagement associatif et de miser sur les envies, les énergies et la créativité dans 3 quartiers de notre Ville, de même que j’ai pris le risque de changer le lieu dédié la Fête du 1er août au Parc La Grange, avec le succès que l’on sait. Et en parlant de Réveillon soutenu par la municipalité, il faut bien sûr mentionner l’appui important accordé par la Ville au programme magnifique des Bains des Pâquis pendant tout le mois de décembre et le réveillon solidaire organisé par le Service social à la Salle communale de Plainpalais.

L’objectif de cette approche était de proposer une offre beaucoup plus diversifiée, surtout en termes de publics-cibles, et de donner l’occasion à des gens ayant envie de s’impliquer autrement pour un réveillon de pouvoir le faire, dans des quartiers qui ne sont pas tous forcément les plus habitués à de telles festivités. Même si beaucoup de choses restent à améliorer, certes, et que le froid glacial a confirmé qu’il faut toujours au moins un endroit chaud, la formule a largement réussi. Le site de Sécheron a été le moins fréquenté, avec peu de public après l’animation familiale de l’après-midi, mais le site s’est rempli en fin de soirée, dès 23 heures 30, avec une belle ambiance jusqu’au bout. A Vieusseux, après le moment dédié aux familles et enfants de l’après-midi, les aîné-e-s du quartier ont rejoint la fête pour un bal musette et sont même restés pour large partie avec les plus jeunes en deuxième partie de soirée dans une ambiance plus disco. Le lendemain, de nombreuses personnes ont profité du brunch entre 11 et 14 heures. Quant à la Jonction, après un après-midi calme, la fréquentation a progressivement augmenté au son de l’excellent Big-Band de Dardagny, et le lieu était noir de monde, dedans et dehors, dès 23 heures pour la partie disco « all style », au point où il a fallu refuser du monde.

Un bilan plus circonstancié des points forts et faibles sera effectué, ensemble avec les associations organisatrices et les autres partenaires, et des leçons en seront certainement tirées, pour de prochaines éditions. Je suis à titre personnel en tout cas heureux que les moyens financiers de la Ville aient servi à tenter cette approche plutôt que de prendre le risque de faciliter la tenue d’un « botellon » géant sur la Plaine de Plainpalais, avec tous les risques et les excès que cela peut représenter. Les échos de la Tribune de Genève sont de ce point de vue incomplets et en partie très injustes, surtout pour toutes celles et tous ceux qui se sont engagés activement pour la réussite de cette formule. Je tiens donc à remercier encore une fois ici les associations de quartier pour leur magnifique engagement bénévole !

Il faut évidemment relever le succès de toute l’animation féérique et « flamboyante » des Bains des Pâquis qui a culminé le soir du Réveillon en réchauffant un public par ailleurs frigorifié, et l’ambiance chaleureuse et conviviale au Réveillon de la solidarité. Enfin, je ne peux que féliciter les sapeurs-pompiers professionnels du SIS de leur accueil, de leur spectacle lumineux et sonore à minuit et surtout de leur excellente soupe à l’oignon !

Je remercie sincèrement et chaleureusement toutes celles et tous ceux qui ont contribué à cette fête et adresse encore une fois mes meilleurs vœux pour une belle année 2015, heureuse, positive, solidaire et créative !

19:29 Publié dans Genève, Maire de Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.