03/12/2014

La nuit est-elle une affaire réservée aux bureaucrates et aux policiers ?

Le Grand Conseil genevois a inscrit à son ordre du jour le tout frais rapport de la commission de l’économie sur la fameuse révision de la Loi sur la restauration, le débit de boissons, l’hébergement et le divertissement (LRDBHD). Derrière cet acronyme imprononçable et long comme un jour sans pain se cache une loi essentielle pour la vie de notre Cité, puisqu’elle concerne toute la restauration, l’hôtellerie et l’hébergement, mais aussi les manifestations sportives, culturelles, etc.

Il semble que l’urgence sera demandée en plénière ce jeudi pour un traitement rapide cette semaine d’un rapport de 381 pages. Sans commenter la pertinence de traiter tout à coup en urgence un projet de loi à peine rendu public, et qui a été traité en un an en commission, il convient de relever que ce projet suscite de nombreuses inquiétudes non seulement auprès des acteurs concernés par la vie culturelle nocturne genevoise qu’on peut légitimement partager, mais plus largement pour les milieux culturels et sportifs en raison des manifestations qu’ils organisent et des buvettes qu’ils intègrent dans leurs activités, de jour comme de nuit. 

Lire la suite

18:29 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook