25/09/2014

Un laboratoire pour le livre

Les Genevois et les Genevoises apprécient le réseau remarquable et les prestations de qualité de nos Bibliothèques municipales, et ceci à travers les générations, les parcours de vie, les origines. Au-delà de prêts d’ouvrages, les bibliothèques (8 en tout sur le territoire municipal) sont aussi appréciées comme des lieux sereins et accueillants, où on peut lire la presse, bénéficier d’animations autour du livre pour petits et grands, ou simplement poser des questions au personnel, par exemple sur des références bibliographiques, des suggestions de lecture pour les vacances ou simplement une envie de découvrir une thématique particulière. Mais depuis toujours, nos bibliothécaires ont également l’habitude de recevoir des questions sur les sujets les plus improbables, aussi bien très pratiques que très généraux sur le monde complexe qui nous entoure, proche ou lointain.


Au vu de l’évolution très rapide et marquante des technologies, le métier de bibliothécaire évolue rapidement. Ainsi, de plus en  plus de gens s’intéressent aux possibilités de lire des ouvrages sur support numérique (liseuses, tablettes, etc.) et aux ressources disponibles en ligne pour des livres, des médias, des bases de données, etc. Les questions portent aussi sur le prêt ou l’achat en ligne. Je suis convaincu que le livre en papier aura encore de beaux jours devant lui, mais il ne faut pas non plus nier cette évolution.

Ainsi j’ai demandé aux Bibliothèques municipales d’accompagner cette évolution, aussi bien en termes de compétences du personnel que de capacités de répondre aux questions de nos usagères et usagers. En profitant du fait que la Bibliothèque de la Cité est temporairement fermée pour rénovation, l’espace d’exposition du rez a été converti en laboratoire du futur, Labo Cité, avec une offre variée et passionnante de support électroniques, d’informations sur les ressources en ligne, d’activités (conférences, ateliers, animations, etc.). A noter que cette offre inclut volontairement des éléments interactifs pour petits et grands (création de livres et de jeux numériques, par exemple). Un matériel moderne est disponible sur place (ordinateurs, liseuses, tablettes, etc.). Et tout le projet est évidemment conçu de manière à être accessible à toutes et tous, y compris ceux et celles qui se sentent peu familiers, voire perdus, face à ces changements. On peut y aller pour apprendre, découvrir, rencontrer, discuter, ou simplement passer un moment de détente.

Ce projet, qui a une forte dimension expérimentale et novatrice (nous apprenons nous-mêmes au fur et à mesure à nous familiariser avec cette évolution) constitue une preuve de la capacité des Bibliothèques municipales à se mettre au diapason des transformations de notre société. Il s’inscrit dans la même logique que la plate-forme InterroGE, le service de renseignements à distance accessible par formulaire en ligne qui vous offre, en moins de trois jours, un résultat fiable et des sources identifiées, grâce au réseau professionnel des bibliothèques genevoises, avec un succès qui ne se dément pas.

Ainsi, les Bibliothèques municipales montrent que le service public sait évoluer tout en restant fidèle à ses missions et valeurs de base !

Pour en savoir plus: www.labo-cite.ch

13:17 Publié dans Bibliothèques, livre | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Bon ... Google numérise des bibliothèques entières ... simple question ... faut-il encore sortir de chez soi pour aller dans une bibliothèque poussiéreuse ?

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 25/09/2014

Les commentaires sont fermés.