13/04/2011

Un pôle attractif pour les familles au Bois de la Bâtie

 

A Genève, nous avons la chance de vivre dans un site remarquable, au bord d'un lac, au pied des Alpes, avec en plus une campagne magnifique, souvent méconnue. Toutefois, il nous faut reconnaître qu'il manque, en milieu urbain, des espaces de détente attractifs et diversifiés pour les familles avec enfants de tous âges.

 

Manque d'espaces ludiques pour les familles

Certes, nous avons des parcs exceptionnels, pour la plupart d'anciens domaines privés. Le plaisir de s'y prélasser, de s'y promener, voire d'y piqueniquer (sans grillades, et en évitant de laisser ses déchets n'importe où !) est précieux, certes. Mais, outre que ces parcs sont déjà largement utilisés, leur conception n'est pas orientée vers un usage interactif. Quant aux places de jeux, elles s'adressent surtout aux enfants très jeunes, et sont d'ailleurs déjà fortement sollicitées, de même que les pataugeoires.

L'offre à destination des familles serait avantageusement complétée par un aménagement ambitieux et cohérent de notre seule réelle forêt urbaine en Ville de Genève, le Bois de la Bâtie. Aujourd'hui c'est déjà un lieu très couru aux premiers rayons de soleil : pataugeoire, espaces sportifs, buvettes, promenades, parc animalier, sont pris d'assaut. Et on n'oublie pas l'époque où le festival du même nom se tenait ... au Bois de la Bâtie, justement. Plus récemment, la Terrasse du Troc y a élu domicile plusieurs étés. Toutefois, le site est non seulement en mauvais état (cheminements usés, voire dangereux) mais de plus il manque un vrai concept pour organiser et animer ce site exceptionnel, en bordure immédiate du centre-ville, tout en respectant scrupuleusement la nature.

Toutes proportions gardées, on peut s'inspirer de la colline du Gurten à Berne, ce qui me rappelle de bons souvenirs d'enfance d'ailleurs. Elle représente un espace plus grand que le Bois de la Bâtie mais le principe est similaire.

 

Un potentiel inexploité au Bois de la Bâtie

Pourquoi ne pas imaginer une place de jeux géante, un parcours « accro-branches » comme celui du Signal-de-Bougy, des pataugeoires plus étendues, d'un petit train (à énergie solaire !) pour faire le tour du parc, des installations de sport en plein air, un parc à animaux revalorisé?

Ce serait aussi l'occasion de rénover et réaménager les deux restaurants existants. Et on pourrait aussi imaginer toute une palette d'animations, des activités culturelles de plein air plus fréquentes, des concerts, des expositions, du théâtre ambulant, y compris des activités qui inciteraient le public à s'impliquer directement. De plus, le potentiel pédagogique du site peut être bien exploité, en lien avec les arbres et toute la faune et la flore qui existent autour. Ce serait une excellente occasion de prouver qu'il est possible de concilier animation, loisirs en famille, et préservation et promotion de la nature.

Un tel projet, outre son intérêt pour les familles et les habitant-e-s en général, est passionnant en soi car il incitera des intervenant-e-s très divers à travailler ensemble, déjà au sein même de l'administration, et avec des partenaires externes, des milieux culturels, sportifs, ou des professionnel-le-s de l'animation en plein air.

Evidemment, ceci implique aussi des investissements conséquents pour la réfection de cheminements, dont certains sont en très mauvais état. Ceci étant, ces investissements sont incontournables, pour des raisons de sécurité.

Certains de ces investissements ont déjà été initiés par la Ville de Genève, et un « plan directeur » est en voie d'élaboration pour le site, sous la houlette du Service des espaces verts (SEVE), à l'initiative de Manuel Tornare: on peut donc espérer une concrétisation prochaine!

Très proche de la Ville, très bien desservi par les transports publics (encore plus lorsque le tram Onex-Bernex (TCOB) sera en service !), le Bois de la Bâtie deviendrait un lieu encore plus incontournable pour les familles !

 

 

23:25 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : aventure, loisirs, familles, bâtie | |  Facebook

Commentaires

Excellente idée de lifting et réaménagement de ce Bois de la Bâtie et des restaurants pour les rendre plus attractifs mais le gros point faible des espaces publics qui restent en principe sous la vigilance et la responsabilité des citoyens est qu'à la tombée de la nuit, leur occupation par des personnes festoyant et buvant d'air qu' au petit matin l'endroit est jonché de détritus sans parler des dealers qui y font comme un peu partout à Genève leur business. Il faut accompagner ce projet d'une surveillance nocturne et d'un nettoyage 7jours/7, c'est la condition sine qua non pour un tel projet.

Écrit par : Sirène | 14/04/2011

@Sirène: Oui, c'est tout à fait exact; un concept cohérent d'aménagement et de gestion du site doit aussi inclure tout ce qui concerne le nettoyage du site et sa protection.

Écrit par : Sami Kanaan | 16/04/2011

Enfin un concept interressant, nous avons les moyens, ainsi que les personnes capables de réaliser un projet écologique, social, et même éducatif,,,
A quant la réalisation!
Maintenant passon a l'action!

Écrit par : Berset | 19/04/2011

J'ai toujours été effaré qu'un oasis de verdure comme le bois de la bâtie soit aussi mal entretenu, Genève serait-elle de devenue une ville ou le béton est roi et où mère-nature n'a plus sa place ??

Un Accro-Branche permettrais non seulement de remettre en état un lieu laissé à l'abandon depuis trop longtemps, de désengorger les parcs genevois (par un effet de vases communicants) et de proposer enfin un lieu de rencontre, naturel, sportif et convivial pour nos petites têtes blondes et leurs parents !

De plus, cela offrirait un nouvel espace culturel, à l'image du Parc LaGrange ou nature, culture, jeunesse et famille pourront se retrouver autour d'un concert, d'une exposition ou autre ...

Mais j'imagine que, comme à l'accoutumée, l'administration genevoise fera trainer le dossier le plus longtemps possible, et c'est bien dommage !

Bonne chance aux instigateurs du projet !

Écrit par : Mathieu | 20/04/2011

Un projet comme celui-ci faut qu'il avance! pas que des promesses! Depuis quelque temps on entend parler de l'acro branche au bois de la bâtie mais on ne voit rien...
Faut-il aller loin pour faire profiter nos enfants des espaces vertes qu'on pourrait avoir à Geneve? Pourquoi aller en France ou dans le canton de Vaud si on peut rester chez nous? Faudra bien penser à la sécurité de toutes les personnes, de tout âge, ainsi que, comme Sirene le dit, à la tombée de la nuit d'assurer la sécurité des citoyens. Moi, en tout cas, je suis pour! En attendant de voir ce projet réalisé! Salutations.

Écrit par : Alexandra | 21/04/2011

@Berset, @Mathieu et @Alexandra: Merci de vos commentaires. Ce projet fait sens et j'espère vivement qu'il sera réalisé. L'administration genevoise ne fait pas traîner les choses mais il est vrai qu'il a fallu une prise de conscience du potentiel de ce site. A présent il faut évaluer la meilleure manière d'avancer car un projet global, qui inclut un Parc aventure avec accro-branches, des places de jeux, des espaces de détente, etc. ne peut pas s'improviser. Il doit se faire dans le respect des intérêts des uns et des autres, et aussi des arbres, et inclure aussi les questions d'entretien et de nettoyage. De plus, il faut d'abord refaire presque tous les cheminements pour les sécuriser car ils sont en très mauvais état. Mais le processus est lancé et on y croit! Je m'engage à tout faire pour que ce projet se réalise.

Écrit par : Sami Kanaan | 22/04/2011

Les commentaires sont fermés.