21/03/2011

Les Socialistes : un vrai bilan, des projets et des ambitions

 

Je remercie très chaleureusement toutes les électrices et tous les électeurs, chacune et chacun, pour l'engagement et la mobilisation qui ont permis d'arriver au très bon résultat des Socialistes lors des élections au Conseil municipal, dimanche 13 mars.

Dans les villes genevoises, à l'échelle de l'agglomération, la gauche s'est remarquablement bien tenue lors de ces élections. Les Socialistes représentent la première force politique urbaine et ont même progressé dans la plupart des villes, comme à Vernier, malgré une forte présence du MCG. Ainsi, les Genevois-e-s ont accordé leur confiance aux Socialistes pour continuer à les représenter et poursuivre leur action en apportant des réponses concrètes à leurs besoins, en matière de logement, d'aménagement ou de sécurité autant qu'en matière d'emploi et de politique sociale, ainsi que de vie des familles.

 

Une défaite de l'Entente

A l'exception notable de la Ville de Genève, les Verts ont également obtenu de bons résultats, et « Ensemble à gauche » a progressé en Ville de Genève. Le vrai perdant a été l'Entente (PDC et PLR) qui, par sa politique irresponsable au niveau du canton avec les amnisties fiscales et le démantèlement social, son absence de projet, son obsession maladive contre la gauche municipale largement relayée par les médias, ses divisions internes et sa pâle imitation des discours sécuritaires du MCG, a causé sa propre débâcle. Et leur errements récents et leurs divisions en matière d'alliances électorales ne sont pas de nature à rétablir une confiance largement érodée.

 

Un vote social, contre le projet de Monaco-sur-Léman

Aujourd'hui, dans le monde urbain, l'Alternative, soit les Socialistes, les Verts et Ensemble à gauche, représente la seule force politique crédible, capable de faire face aux défis majeurs qui se posent aux habitantes et habitants du canton de Genève. Le MCG a effectué une percée dans les communes urbaines, comme annoncé, mais pas au détriment de la gauche. Le vote de dimanche est avant tout social. Les Genevois-e-s sont très préoccupé-e-s par la dégradation de la cohésion sociale, l'augmentation des fractures, la dérive de Genève vers une sorte de Monaco-sur-Léman. Face à ces craintes, le vote se porte soit sur un parti qui offre de réelles réponses, comme les Socialistes, soit sur un parti qui dénonce et recourt à la tactique du bouc émissaire, mais ne propose rien de concret. Le MCG prétend défendre les petites gens mais vote systématiquement à droite au Grand Conseil et vient de prouver qu'il est complètement à droite, en cherchant à tout prix à s'allier à l'UDC et à l'Entente. A nous de montrer aux électeurs-trices du MCG que ce dernier ne les défend pas du tout!


Faire gagner une Alternative soudée: un vote compact le 17 avril!

Nous avons perdu de très peu la majorité absolue au Conseil municipal de la Ville de Genève, détenue depuis 1991. Cela obligera l'Alternative à se montrer très soudée pour faire avancer ses projets, et à avoir des liens encore plus étroits avec les partenaires et les milieux associatifs dans toute la Ville.

Lors de son Assemblée générale du 14 mars 2011, le Parti socialiste de la Ville de Genève a confirmé ma candidature aux côtés de Sandrine Salerno à l'élection du Conseil administratif le 17 avril 2011, sur une liste de quatre candidat-e-s de l'Alternative, avec Rémy Pagani et Esther Alder. En aucun cas, il ne faut croire que la victoire est déjà acquise.

La campagne sera dure et agressive, et il est impératif de se mobiliser dès à présent car chaque voix va compter. En vue du 17 avril, il faudra voter et faire voter compact le ticket de l'Alternative en Ville de Genève, soit Sandrine Salerno, Rémy Pagani, Esther Alder et votre serviteur !

 

17:30 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.